PUBLICITE

Ban_Cash RTI

Les acteurs de la filière café-cacao de l’Agnéby-Tiassa et de la Mé exhortés à un meilleur rendement

Publié le 30 nov. 2022 à 16:06

  • Les acteurs de la filière café-cacao de l’Agnéby-Tiassa et de la Mé exhortés à un meilleur rendement

Le délégué régional du Conseil café-cacao de l’Agnéby-Tiassa et de la Mé, Koulibaly Zémogo, a invité mardi 29 novembre 2022 les acteurs de la filière à un meilleur rendement, tant au niveau de la quantité que de la qualité, lors du lancement de la campagne de commercialisation 2022-2023 au niveau régional à Adzopé.

Dressant le bilan de la campagne écoulée, M. Zémogo a relevé que la production du cacao a chuté de 24,12%, passant de 86 769 T lors de la campagne 2020-2021 à 65 744 T en 2021-2022.

Pour ce qui est du café, selon le délégué régional du Conseil café-cacao, la production a connu une légère augmentation de 3,23%, passant de 1420 T en 2020-2021 à 2496 T lors de la campagne écoulée.

Pour lui, bien qu’acceptable, ce bilan reste à parfaire en vue d’assurer à la Côte d’Ivoire sa crédibilité vis-à-vis des partenaires internationaux, a fait savoir Koulibaly Zémogo qui a demandé aux acteurs de la filière des deux régions de redoubler d’ardeur pour un meilleur rendement pendant la campagne 2022-2023.

Pour atteindre cet objectif, selon le premier responsable de la filière, le respect de certaines mesures est nécessaire, à savoir le respect du prix d’achat fixé, le différentiel de ramassage fixé à 80 FCFA, l’obtention d’une certification pour la vente des produits à l’extérieur, la mise à disposition des producteurs de sacs et produits phytosanitaires, la modernisation du système de traçabilité à travers la mise à disposition de carte électronique et le recensement des producteurs.

Cette cérémonie a été aussi un lieu d’échanges entre la délégation du Conseil café-cacao et les acteurs de la filière en vue de dissiper quelques zones d’ombre.