PUBLICITE

Ban_Cash RTI

Le ministre Pierre Dimba annonce la construction de nouvelles antennes départementales de l’INFAS

Publié le 8 déc. 2022 à 09:36

  • Le ministre Pierre Dimba annonce la construction de nouvelles antennes départementales de l’INFAS

Le ministre de la Santé, de l’Hygiène publique et de la Couverture maladie universelle (CMU), Pierre Dimba, a annoncé de nouvelles antennes de l’Institut national de la formation des agents de santé (INFAS) à l’intérieur du pays, en vue de former des agents pour servir dans la vingtaine d’hôpitaux modernes bientôt construits sur l’ensemble du territoire et des trois hôpitaux militaires à Bouaké, Daloa et Korhogo.

« Le gouvernement continuera d’apporter son appui à l’INFAS pour l’aider à accomplir sa mission dans les meilleures conditions. Le PNDS 2021-2025 qui envisage la construction de nouvelles antennes de l’INFAS est une preuve tangible de cet engagement », a déclaré M. Dimba lors de la cérémonie d’ouverture officielle de la première édition des Journées scientifiques de l’INFAS.

Il a mentionné les différentes réformes apportées au sein de l’INFAS notamment la création de la filière LMD ainsi que les nouvelles filières dans le domaine de la profession sanitaire. Ces reformes vont se poursuivre avec la réforme hospitalière qui est en pleine finalisation.

Pierre Dimba a rendu hommage aux pionniers qui ont fait de cet Institut trentenaire, un établissement d’excellence qui donne de croire fermement à l’émergence de “l’agent de santé nouveau” qu’appelle de tous ses vœux le président de la République, Alassane Ouattara.

« Notre bébé INFAS a grandi. Il a aujourd’hui 30 ans, un âge de la maturité et de la confirmation. Il nous appartient de traduire cette maturité dans les faits par des résultats qui honorent l’Institution. Les produits de l’INFAS doivent désormais refléter cette évolution positive pour répondre aux attentes des populations », a-t-il souhaité, mardi 06 décembre 2022, au sein de l’établissement.

S’appuyant sur le thème de ces journées scientifiques, « Modèles humanistes du soin : qualité de la formation et sécurité de l’offre de soins en Côte d’Ivoire », l’Organisation mondiale de la santé (OMS) représentée par Dr Zombré Sosthène a exhorté les agents de santé à afficher le sourire devant le malade car « sourire à la maladie c’est lui laissé le temps de disparaître ».

Dr Zombré a renouvelé l’engagement des partenaires techniques et financiers en général et de l’OMS en particulier à soutenir vigoureusement l’INFAS pour l’application sans retenue de la formation basée sur le modèle humaniste.

La directrice générale de l’INFAS, Pr N’dathz Méliane, a salué les délégations venues de l’étranger notamment du Canada, de la France, du Cameroun, du Sénégal, du Bénin, du Burkina Faso pour prendre part à ces journées. Elles visent principalement à partager le contenu des travaux de recherche réalisés à l’INFAS qui a formé plus de 38 000 agents de santé et plus de 5000 spécialistesn de 1991 à 2022.