PUBLICITE

Réduction des inégalités du genre : Le gouvernement déterminé à favoriser un meilleur accès des filles aux études secondaires et supérieures

Publié le 12 oct. 2022 à 15:05

  • Réduction des inégalités du genre : Le gouvernement déterminé à favoriser un meilleur accès des filles aux études secondaires et supérieures

Le conseiller technique du ministère de l’Education nationale et de l’Alphabétisation, Yvette Kouassi, a réitéré la détermination du gouvernement à favoriser un meilleur accès des filles aux études secondaires et supérieures en vue de réduire les inégalités du genre.

Elle intervenait lors de la 10è édition de la Journée internationale de la jeune fille, le mardi 11 octobre 2022 à Yopougon (District d’Abidjan).

« Au nom de la ministre Mariatou Koné, nous rappelons la détermination de son département à continuer de lutter contre les inégalités du genre et de favoriser un meilleur accès des filles aux études secondaires et supérieures », a-t-elle indiqué.

Les acteurs du système éducatif ont été appelés à plus d’engagement pour réduire les inégalités de genre dans l’éducation à travers des campagnes de sensibilisation, des ateliers de promotion des droits des filles et d’un meilleur encadrement et suivi des élèves filles par parents.

Le chargé des questions genre et mobilisation communautaire du Contrat de Désendettement et de Développement (C2D, Koné Yardjouma, a souhaité poursuivre l’appui de sa structure dans la lutte contre les inégalités de genre dans l’éducation. Il a exhorté les parents « à déconstruire les stéréotypes dans les ménages » en donnant les mêmes chances de réussite aux enfants quel que soit le sexe.

Pour rappel, cette journée a pour but de susciter l’engagement des responsables scolaires en faveur des initiatives d’éducation des filles, de vulgariser les textes de lois et textes réglementaires nationaux et internationaux de protection des filles, de renforcer les capacités des élèves sur l’éducation à la santé et à la vie saine, de faire adopter des comportements responsables aux élèves filles, etc.