PUBLICITE

Ban_Cash RTI

Six créateurs africains à l'honneur lors de XR Exhibition de Meta à Lagos

Publié le 12 oct. 2022 à 08:53

  • Six créateurs africains à l'honneur lors de XR Exhibition de Meta à Lagos

Meta a organisé la semaine dernière à Lagos l’événement XR Exhibition, une exposition dédiée à la Réalité Étendue (XR) qui a mis en vedette les six finalistes du programme "Future Africa : Telling Stories, Building Worlds".

Ce programme, axé sur l’accompagnement de la future génération de créateurs de réalité étendue en Afrique, s’inscrit dans le cadre des investissements de Meta dans la recherche et le développement des nouvelles technologies sur le continent africain.

Au mois de décembre 2021, Meta avait en effet annoncé sa collaboration avec l’organisation Africa No Filter pour mettre en place un parcours de mentorat, avec des bourses allant jusqu’à 30 000 dollars américains, à destination de jeunes créateurs basés en Afrique. Mettant l'accent sur l’appropriation du récit africain et le changement du discours à l'égard de l’Afrique, les six finalistes de cet appel à candidatures ont développé une gamme d'expériences numériques immersives ancrées dans la culture africaine et qui relatent des histoires inspirantes à travers divers formats de médias, y compris la vidéo 360°, la Réalité Augmentée, la Réalité Virtuelle (AR/VR), ainsi que la Réalité Mixte.

Les expériences développées par ces six lauréats sont les suivantes :

●       Malik Afegbua, Nigéria : « Moving Between » est un documentaire 360° qui propose une expérience virtuelle du patrimoine national de Kofar-Mata, une tannerie considérée comme un site culturel et historique à Kano au Nigéria, représentée dans un modèle de Réalité Virtuelle en trois dimensions. Lors d’une expérience immersive de 5 minutes, un danseur sourd emmène le public visiter ces tanneries historiques de Kofar-Mata en utilisant le langage des signes et la danse.

●       Xabiso Vili, Afrique du Sud : Xabiso est un écrivain et interprète appartenant à la vague contemporaine des artistes qui expriment leurs talents à travers de nouveaux médias. Sa création nommée ‘Black Boi meets Boogeyman’ est un album visuel à 360° qui présente différentes aventures avec des fins à choix multiples. C’est une pièce de fiction où Black Boi, notre protagoniste, entreprend un voyage héroïque à travers l’Afrique du Sud pour raviver la flamme de sa gloire et affronter le Boogeyman. Cette œuvre se fixe pour ambition d’être un point de rencontre entre artistes et communautés dans le but d’utiliser la Réalité Étendue pour soulager les consciences.

●       Dylan Valley, South Africa: Cissie Gool House est un documentaire 360° qui décrit un habitat précaire au sein d’un nouvel hôpital dans la ville du Cap. Il plonge le spectateur dans cet espace, comme s'il participait activement à la réhabilitation du bâtiment. Le film fait entendre la voix des activistes et des occupants de la Cissie Gool House et s'adresse à ceux qui auraient préféré les voir partir. La réalité virtuelle permet ainsi de partager le combat de ces activistes qui sont souvent diabolisés dans la presse. Cela aide aussi à mieux comprendre ce que signifie « squatter » un logement, surtout lorsque c'est la seule option qui s’offre à nous.

●     Nirma Madhoo, Mauritius: Nirma est cinéaste spécialiste de la mode, créateur de XR et étudiant en doctorat. Le  XWE  est un film de mode en hommage aux premiers observateurs d’étoiles en Afrique australe. L’auteur a utilisé des techniques de capture volumétrique et photogrammétrique. Dans son œuvre, Nirma s’appuie sur un défilé de mode Noirwave qu’il insère dans un paysage astrophysique réalisé grâce à la réalité virtuelle, un travail dans lequel les constellations d’étoiles symbolisent la dispersion identitaire des différentes diasporas africaines.

●       Pierre-Christophe Gam, Cameroun: Pierre est un artiste multimédia qui a créé une installation artistique hybride, à la fois physique et en ligne, intitulée TOGUNA. Son œuvre combine la réalité virtuelle, le cinéma, la photographie, la sculpture multimédia, la réflexion prospective ainsi que le storytelling. TOGUNA a été conçue afin de créer un espace de discussion portant sur l'avenir du continent africain. In fine, cela permet au visiteur de vivre une expérience WebVR grâce à la réalité augmentée.

●       Michelle Angawa, Kenya: Michelle est une éditrice de films et créatrice de réalité étendue. Son film fiction 1000 Shillings in Nairobi est une comédie tragique qui décrit les péripéties quotidiennes de la vie d'un motocycliste ‘Boda’ dans les rues de la capitale kényane. Le personnage fait une série de rencontres improbables lors de sa quête visant à rembourser un prêt de 1000 KSH (10 dollars américains) pour une moto.

Sherry Dzinoreva, directrice des programmes des politiques publiques de Meta pour l'Afrique, le Moyen-Orient et la Turquie, a déclaré :«À cette étape du programme, nous sommes ravis de dévoiler cette exposition spécialement conçue pour présenter le travail de six créateurs talentueux représentant l’ensemble du continent africain. Ils ont tous créé, grâce à l’usage de technologies immersives, de magnifiques histoires africaines qui donnent matière à réflexion. Nous savons que l'Afrique recèle d'immenses talents, qui se matérialisent notamment dans les expériences mises en valeur lors de cette exhibition. Alors que nous nous tournons vers le métaverse, nous sommes convaincus que de tels créateurs joueront un rôle clé dans la réalisation du potentiel de l’Afrique.»

Moky Makura, directeur exécutif d'Africa No Filter, a pour sa part ajouté : « Nous connaissons le pouvoir des narratifs lorsqu'il s'agit d'influencer et de façonner les perceptions portées sur l'Afrique. Ce pouvoir est amplifié par le caractère immersif des histoires contées, et c'est exactement ce qu’offrent les technologies actuelles aux conteurs. C'est passionnant de faire partie d'une initiative qui nous permet de tirer pleinement profit du potentiel du storytelling en Afrique.»