PUBLICITE

Ban_Cash RTI

Netflix, Amazon Prime Video... quand les géants du streaming ciblent la Thaïlande

Publié le 7 déc. 2022 à 11:07

  • Netflix, Amazon Prime Video... quand les géants du streaming ciblent la Thaïlande

La Thaïlande, nouveau Far West des géants du streaming: la concurrence féroce entre Netflix et Prime Video (Amazon) a atteint cette année le royaume, symbole d'un marché en expansion en Asie du Sud-Est, qui espère en profiter pour développer son industrie culturelle.

Ces dernières semaines, Bangkok a vu défiler les équipes de Prime Video, venues vanter le lancement de leur plateforme en thaï, et celles de Netflix, qui a annoncé la sortie de six films et séries produits localement pour les mois à venir.

Tous lorgnent de nouveaux territoires au potentiel important dans la région, comme la Thaïlande, mais aussi l'Indonésie ou les Philippines, qui offrent des perspectives solides de croissance contrastant avec l'Amérique du Nord ou l'Europe où le nombre de leurs abonnés stagne.

L'Asie-Pacifique est la zone la plus dynamique pour Netflix qui a gagné en un an 20% d'abonnés, selon son dernier rapport trimestriel publié en octobre.

"La compétition est partout", lance Malobika Banerji, directrice du contenu pour l'Asie du Sud-Est chez Netflix, basée à Singapour.

"Nous croyons que la Thaïlande peut jouer un grand rôle pour gagner des abonnés ces prochaines années", assure en écho Josh McIvor, directeur pour le développement international de Prime Video.

Le marché thaïlandais doit générer plus de 800 millions de dollars de revenus en 2022 pour les services de streaming, selon une étude de Media Partners Asia (MPA), spécialisé dans l'analyse de données liées aux médias dans la région.

La pandémie et "le développement de la 4G et de la fibre" qui ont permis d'étendre l'accès à internet haut-débit, ont favorisé l'émergence du royaume comme point de chute pour les géants du streaming, a souligné Vivek Couto, directeur exécutif chez MPA.